Observatoire Des Transidentités

Etre acteurs-auteurs & actrices-auteures des études trans

Catégorie : Dossiers

Post’porno & porno trans

feministpornbook.jpg

Post’porno & porno trans : introduction

Ce mois-ci, l’O.D.T. met en lien la question trans et les productions porno. Au travers des textes de Karine Espineira sur le porno trans’ et de Rachele Borghi sur le post’ porno, nous découvrirons la manière dont l’usage et la production de pornos participe d’une réappropriation du corps et de l’espace public

Lire l’article

       

Rachele’s adventure in Sexland, Rachele Borghi

Dans les aventures d’Alice au pays des merveilles, Alice entre dans le terrier du lapin et elle se trouve confrontée au paradoxe, à l’absurde et au bizarre. Ce que je vous propose aujourd’hui c’est d’entrer dans les aventures de Rachele in « sexland »

Lire l’article

Réflexions sur la pornographie « trans », Karine Espineira

Comment « je » me suis intéressée à la pornographie sur les trans ou dites trans ? Ici, il s’agit du fruit d’un pari, tel un exercice aux allures de défi à relever. Être invisible à moi-même est inenvisageable. En écrivant ces lignes suis-je en train de concentrer de « l’objectif » tout en cantonnant « le subjectif » à tout ce qui trouve au-delà de mon écran et de mon clavier ? Irène Jami (2008) et Elsa Dorlin (2009) rappellent les limites que Donna Haraway (1988) a pointé avec « le témoin modeste » permettant une lecture de l’histoire de la science moderne qui n’occulte pas ses exclusions de genre, ses exclusions sociales, ses exclusions de race.

Lire l’article


Règles et précisions :

– Il n’est fait aucune correction ni aucune réécriture des documents qui sont envoyés.

– Utilisation des contenus de l’Observatoire sur des sites, blogs et forums :

1/ Les contenus des dossiers et les articles sont la propriété de leurs auteurs, ils ne doivent en aucune cas être modifiés et leurs auteurs doivent être expressément cités.
2/ En cas d’utilisation de contenus de l’Observatoire, veiller à le mentionner en-tête du post et à réaliser un lien direct vers le contenu d’origine.

– Responsabilités des auteurs et des contenus :

1/ Les informations rendues disponibles le sont sous la responsabilité de leurs auteurEs qui restent propriétaires de leurs publications et les représentants du site déclinent toute responsabilité dans le contenu de ces messages.
2/ Les auteurEs s’engagent à assumer toutes leurs responsabilités et les conséquences s’y afférant.


Mise en ligne, 2 mai 2013.

Transféminisme

images-3.jpeg

(Cource : Télérama)


Introduction – Karine Espineira & Arnaud Alessandrin

Question trans et féminisme font-ils bon ménage ? Peut-être pourrait-on incriminer, à la manière de Marie Helene Bourcier, le fait que les féministes universitaires françaises ne se soient pas plus penchées sur les productions subculturelles d’altérité du genre. Le féminisme hégémonique tel qu’il s’est élaboré et instauré en France, a connu un backlash (Macé, 2003) avec l’arrivée d’un féminisme « pro-femme » dépolitisant et naturalisant. 

Lire l’article

Du transféminisme comme présence et analyse au monde
Maud-Yeuse Thomas
 

Le terme renvoie à une alliance entre le mouvement trans et le mouvement postféministe (…) La question du féminisme chez les trans est récente et à trait pour l’essentiel non pas à une appartenance sociosexuelle de groupe -ce qui compose ces féminismes, première et seconde génération- mais à une analyse politique de la société telle qu’elle reste fondée sur une inégalité structurelle, inventant un « sujet-patient » trans « hors-normes (« marginal », « minoritaire ») afin de valider une « affection ». 

Lire l’article

Le transféminisme
Association OUTrans 

Le point du départ de notre réflexion sur la convergence des luttes trans et féministes et leur articulation dans le terme « transféminisme » était le constat que la transphobie contre laquelle lutte notre association est un produit de plusieurs systèmes de rapport de pouvoir. Le courant du féminisme qui nous est proche et qui selon nous, ouvre la possibilité de tisser des alliances politiques entre les groupes minorisés : est un courant dit de la « troisième vague », c’est-à-dire le courant qui interroge le sujet politique de « nous, les femmes » (Monique Wittig, Gayle Rubin, bell hook, Audre Lorde, Judith Butler, Angela Davis). 

Lire l’article

 

Qui a peur des transféministes ?
Association Genres Pluriels 

En changeant de rôle social, les personnes trans* modifient les attentes de la société, rendant caduques les postulats naturalistes sur lesquels se fondent les discriminations sexistes. Quand une personne ne peut rentrer dans une des catégories binaires pré-établies, la société force la catégorisation par le renvoi systématique aux aspects pseudo-biologiques – excluant de fait les réalités intersexes – et par la pathologisation des comportements et revendications « non cis-conformistes ».

Lire l’article

 

Féminisme(s) et littérature marocaine :
Le devenir-femme des corps transidentaires
Jean Zaganiaris

Dans « On ne nait pas femme », Monique Wittig écrivait que les lesbiennes n’étaient pas des femmes. Elle ne sous-entendait pas par là que les lesbiennes devaient devenir des hommes mais plutôt qu’il était temps de rompre avec les binarités de genre naturalisées historiquement (…) Il y a des pages très belles de l’écrivain marocain Abdelkébir Khatibi dans Le livre du sang (1979) sur la figure de ce qu’il nomme le corps androgyne. Abdelkébir Khatibi, connu pour ses écrits sur les identités culturelles multiples et ses implications avec Paul Pascon dans la mise en place des enseignements de sociologie au Maroc, a également posé le problème de la déconstruction des genres et de l’identité dans ses romans.

Lire l’article

Fémonationalisme : du paradoxe de la « libération » des femmes

Roa’a Gharaibeh

 

Qu’est ce que le concept du fémonationalisme porte en son nom ? Pour répondre à cette question, il semble intéressant d’aller ailleurs. Cet ailleurs se trouve dans l’Histoire des mouvements féministes arabes du début du XXe. Les premières féministes égyptiennes se disaient féministes et nationalistes. Ce qui nous intéresse dans cette qualification provient de l’auto-identification. C’est bien les féministes elles-mêmes, qui, en prenant la parole et en écrivant, s’affirmaient en tant que féministes et s’alliaient à la lutte nationaliste anticolonialiste de leur pays. 

Lire l’article

Trans-conjugalité

Trans-conjugalité

 

dvd transparentalite

 

 

 

 

Introduction

La parentalité et la conjugalité sont deux des thématiques sur lesquelles le droit ne cesse d’être contourné à travers les pratiques des personnes et des activistes Trans. Rien dans le droit n’empêche concrètement une Trans-conjugalité. À la condition tout de même, et ce n’est pas négligeable, que les demandes de reconnaissances liées à cette conjugalité ne formulent pas d’homo-conjugalité. Nous avons demandé à trois couples comment se vit cette « transconjugalité » que P. Califia décrivait comme ces « invisibles hors-la-loi du genre » (lire l’article).

Entretiens

Pour Swann et Sandrine : « Nous sommes des aliens pour le reste du monde ! ».

Pour Marion et Catherine : «  ce cheminement est aussi une transition pour le conjoint ».

Pour Georges et Jeanne : « Quelqu’un avec qui partager mes peurs, mais aussi mon bonheur »

Queer Arts

Lazlo

Photo by Kendra Kuliga, Cielo Production 

LAZLO PEARLMAN, MON AMI

Rachele Borghi

Glenn Le Gal

 

«Are you happy ?» « Yes, thank you, this is a beautiful question. My happiness is about life, not about gender». C’est par cette phrase prononcée dans le film « Fake orgasm », que l’approche et la philosophie de Lazlo Pearlman sont résumées.

Une vie de performeur, activiste et enseignant dédiée à la rupture d’avec les préjugées, les idées reçues et les dogmes concernant le genre et le sexe. 

[Lire la suite…]


DYKES-IN-BLACK_mariK_2.jpg

Entretien avec Naïel Lemoine

Photographe

Qu’est- ce qu’être Trans?
Qu’est-ce que la/les militances? Pour quoi? Pour qui? Comment?..
Qu’est que l’Art?

Sans les coucher sur le papier, on présuppose que ces trois thèmes font l’objet d’un consensus au niveau de leur contenu, ce qui est loin d’être le cas.

[Lire la suite…]


 

Entretien avec Abdella Taïa

      Entretien par Jean Zaganiaris

TAAAUL~1

Auteur de Une mélancolie arabe (Seuil, 2008) et Le jour du roi (Seuil, 2012, Prix de Flore), Abdellah Taïa vient de publier son dernier roman Infidèles aux éditions du Seuil. Connu pour avoir fait son coming out au Maroc et pour revendiquer publiquement son homosexualité, Abdellah Taïa est un écrivain important du champ littéraire contemporain.

[Lire la suite…]

© 2017 observatoire-des-transidentites.com - hébergement CMULTIMEDIA.COM